Qu’est-ce que visa H1B?


Visa H1B
Visa H1B

Le visa H1B est une catégorie de visas pour travailleurs temporaires basée sur l’emploi. C’est un visa renouvelable.

Pour un tel visa, un employeur doit offrir un emploi et effectuer votre demande de visa H1B via le département de l’immigration des États-Unis. Une fois cette demande approuvée, vous obtenez un permis de travail qui vous octroie un visa et vous permet de travailler aux États-Unis pour cet employeur.

Recevabilité du visa H1B

Le visa H1B est délivré pour les professions spécialisées, exige l’application théorique et pratique d’un corpus de connaissances spécialisées et exige du détenteur du visa d’avoir au moins un baccalauréat ou son équivalent.

Selon le nombre de quotas H1B des années précédentes, un plafond du nombre de visa H1B est mis en place. Par exemple, en 2010, un quota de 65 000 visa fut atteint en quelques jours suite à quoi un système de loterie fut activé pour faire face au nombre élevé de demandes.

Combien coute la demande H1B?

Le cout de la demande de visa H1B est payée par l’employeur. Les frais varient de $1570 à $2320 selon les situations.

  • Pour les employeurs ayant de de 1 à 25 employés équivalents temps plein
  • Pour les employeurs ayant au moins 26 employés équivalents à temps plein

Frais de base du visa H1B

Les frais sont variables et rentreront dans l’une des tranches suivantes:

  • $750
  • $1500
  • $1070
  • $1820

Limite du visa H1B

La durée de validité totale ne peut excéder 6 ans. L’approbation initiale est de 3 ans et elle peut être prolongée pour 3 ans de plus.

 

Employeurs multiples

Les étrangers possédant un visa H1B peuvent travailler pour plus d’un employeur des États-Unis, mais ils doivent obtenir un formulaire i-129 approuvée par chaque employeur pour lequel ils travaillent.

Le H1B et les voyages

Le visa H1B permet à une personne de voyager dans et en dehors des États-Unis autant qu’elle le désire, tant qu’elle respecte la date de validité du visa.

Travail

Les étrangers H1B ne peuvent travailler que pour un employeur, s’ils n’ont pas de formulaire i-129 approuvé, mais l’employeur peut placer le travailleur sous visa H1B sur le lieu de travail d’un autre employeur.

Vacances et visa H1B

Un étranger sous visa H1B peut partir en vacances, profiter de congés de maladie/maternité/paternité ou se mettre en grève légalement. Il n’y a pas de problème aussi longtemps que l’étranger sous H1B est associé à l’employeur.

Statut familial et H1B

Le conjoint et les enfants non mariés (âgés de moins de 21 ans) de la personne sous visa H1B sont autorisés à rester aux États-Unis sous la catégorie H4 pour la même durée que le statut H1B.

Résidence permanente (carte verte) et H1B

Un détenteur de H1B est éligible pour demander la résidence permanente aux États-Unis.

Peut on changer d’employeur sous H1B?

Le visa H1B peut être transféré à un nouvel employeur. Vous pouvez également commencer à travailler pour le nouvel employeur dès la réception des formalités de transfert du H1.

Investissements/Finances

  • Le titulaire d’un visa H1B peut acheter ou vendre des biens immobiliers ou toute autre propriété aux États-Unis.
  • Le titulaire d’un visa H1B peut acheter des billets de loterie
  • Le titulaire d’un visa H1B peut investir dans le marché boursier.

Le titulaire de H1B devrait-il travailler en tout temps?

Aussi longtemps que la relation employeur/employé existe, un détenteur de H1B est toujours considéré en état de travailler. Une personne en possession d’un visa H1B peut travailler à plein emploi ou à temps partiel. Il peut demander des vacances ou être inactif sans affecter son statut pour autant. Cela dépendra fortement de la relation qu’entretient le détenteur du visa avec l’entreprise qui l’emploie. Tout comme les autres employés, le titulaire du visa H1 b peut profiter de tous les avantages de l’emploi.

Changement de circonstances

Tant que tout est fait dans les règles, il n’y a pas besoin de s’inquiéter. Cependant, de temps à autre, le titulaire de visa H1B peut être confronté à des changements de conditions, professionnelles ou personnelles.
Tant que l’étranger continue à travailler pour un employeur américain, la plupart des changements n’auront aucun effet significatif sur le statut de son visa. Un étranger peut changer d’employeur sans affecter son statut H1B. Toutefois, le futur employeur H1B doit déposer une nouvelle demande i-129 pour le détenteur du visa H1B avant qu’il ou elle ne commence à travailler pour lui.

La fusion ou la vente de l’entreprise d’un employeur H1B n’affectera pas le statut de l’étranger dans de nombreux cas. Cependant, s’il y a un changement dans le travail effectué par le détenteur du visa autre que celui indiqué dans la Loi, il peut y avoir une violation. Par exemple, après la vente de l’entreprise de l’employeur H1B, si le titulaire du visa travaille dans une tache autre que l’occupation spécialement sollicitée, alors il peut s’agir d’une violation de statut.

There is no more story.
Next Extension de visa H1B